Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Adirodu-Roger Cyber-Notes 🇨🇩🇨🇩🇨🇩

📡Informations et Actualités socio-culturel Contact 🇨🇩+243-991771002 🇨🇩+243-815535763 N⁰ WhatsApp 🇨🇩+243-999378939 Adresse E-mail ; adirodurogerandrozo@gmail.com

À Oicha chef lieu du térritoire de Beni ; Le nommé Nguru-Muke un enseignant a été assassiné par des hommes armés à Oïcha

Oicha chef lieu du térritoire de Beni

Oicha chef lieu du térritoire de Beni

Quelques coups de balle ont été entendus dans la cité d’Oïcha en territoire de Beni la nuit dimanche à ce lundi 12 octobre 2020.

Le bourgmestre de l’entité précitée indique qu’il s’agissait d’un groupe d’hommes armés ayant logé des coups de balle réels dans le corps d’un civil. Kikuku Nicolas précise à élection-net.com, que la victime a aussitôt succombé de ses blessures.

Cette autorité administrative rapporte, par ailleurs, que le corps de l’infortuné a été levé du lieu du drame puis conduit à la morgue de l’hôpital général d’Oïcha.

Pendant ce temps, les habitants sont rougis de colère suite à ce nouvel incident intervenu dans un moment crucial où la région de Beni est secouée par l’activisme des présumés rebelles ADF.

“Les enquêtes sont déjà ouvertes… il y a une ligne qu’on est en train de suivre. Si Dieu nous accorde la chance, on peut aboutir à quelque chose”, rassure Kikuku Nicolas.

La même nuit au sud del'Ituri : Un opérateur économique tué par des hommes armés à Irumu.

Alors qu’il se trouvait à son domicile, un civil a été tué par des hommes armés dans la chefferie Walese Vukuntu en territoire d’Irumu, province de l’Ituri.

Opérateur économique connu dans la région, l’infortuné décédée la nuit du dimanche à lundi 12 octobre 2020. Les sources sur place soulignent que les auteurs du crime se sont contentés à tuer leur cible.

Du côté de la jeunesse locale, un appel vibrant est lancé aux autorités compétentes après ce meurtre. Georges Mukosasenge, président de cette structure juvénile invite les autorités militaires à identifier leurs éléments circulant en arme dans la région.

“Que les autorités nous garantissent la sécurité. Ces derniers temps, nous ne voulons pas l’arrivée des militaires non contrôlés car il y a des militaires qui arrivent sans document qui atteste leur mouvement. Nous invitons les autorités à veiller que ces militaires soient identifiés”, explique-t-il.

À même occasion, Georges Mukosasenge appelle la jeunesse à la vigilance dans l’objectif de sécuriser le milieu. Notons que l’operateur économique tué s’appellait Nzororo Ndamanga

Dieubon Mughenze depuis Beni

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article