Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Adirodu-Roger Cyber-Notes 🇨🇩🇨🇩🇨🇩

📡Informations et Actualités socio-culturel Contact 🇨🇩+243-991771002 🇨🇩+243-815535763 N⁰ WhatsApp 🇨🇩+243-999378939 Adresse E-mail ; adirodurogerandrozo@gmail.com

En ituri-Rdc de triste événement nous a été rapporté lors d'un huis-clos accordé par les autorités en mission dans le térritoire de Djugu

ituri-Rdc en proie des massacres

ituri-Rdc en proie des massacres

HONTE À TA BALLADE LOGORRHÉIQUE.

Bonjour, Bana Membres.

Il s'est passé quelques d'hallucinant lors de la visite de son Exc le ministre de la défense en Ituri qui risque de passer inaperçu parcqu'on n'en parle pas assez par peur,par complicité, par ignorance, etc, j'en sais rien.

De quoi s'agit-il ?

Son Exc le ministre de la défense avait accordé l'audience aux forces vives et communautés.

En pleine séance, un intervenant, présent ds la salle, sexagénaire révolu, bien connu du milieu, féru de la politique localiste des divisionnisme communautariste à l'iturienne, à qui la parole a été accordée, se lève, d'un ton menaçant, brisant le droit de réserve reconnu à la sagesse due à son âge, apparemment agité par le poid de la responsabilité, rongé par la culpabilité d'un acte pour lequel il a du mal à assumer pdt qu'il se prétend souvent un rassembleur, il assène,mot par mot, hésitant, douteux, farfelu, léger, bizarre, son visage rabougri de colère, reflétant la noirceur de son âme :

«(....)les lendus ne sont pas faits pour être des dirigeants, ils sont des fainéants,(...)».

Cette communauté ciblée est pourtant connue pour sa vaillance, sa droiture et son intransigeance, ce qui n'a rien à voir.

En réalité, j'ai failli en rigoler quand j'ai appris de qui venait le propos,un monsieur que je connais parfaitement bien,à qui j'ai bcp de respect.

Mais, c'était bien que ça arrive un jour pour révéler au grand jour son vrai visage, que nous connaissions déjà malgré l'image qu'il veut refléter de lui, d'un sage rassembleur, pourtant un extrémiste de mauvais alois de première heure.

Ce sentiment de haine révélé au grand jour, c'est l'image k'il fuit de lui, laissant transparaître par hypocrisie une image édulcorée loin de ce k'il représente réellement.

Ça ne m'a pas étonné. Sa présence a cette réunion était due à son appartenance au G5. Des idées distillées là-bas ne sont pas loin, car là-bas, au nom de la défense de droits de qqs victimes, on prône la vengeance et la haine de l'autre. Ce n'était donc pas étonnant. Qd j'ai appris cela, je me suis rappelé de récents souvenirs de la personne.

Lors du deuil de la regrettée épouse du président Tms, l'intéressé s'est improvisé pr appeller tous les hemas à adhérer à l'UPC,comme si l'UPC était un parti tribal. Il a été immédiatement recadré par le parti suffisamment représenté à la cérémonie.

Lors de même allocation, il va s'identifier comme le président des prisonniers ituriens à Kinshasa, chose jamais connue. A la qst de savoir depuis quand, puisque la structure n'a jms existé , il n'aura pas de réponse. Je le nommerai alors "Président autoproclamé", terme qui lui fera bcp plaisir. Le mensonge chez la personne est une seconde nature.

En défaut de répondre à de tels propos divisionnistes, ethnicistes, extrémistes, dangereux, etc, alimentant des stéréotypes au sujet des peuples comme des vérités absolues,qui n'honorent pas son auteur, moins encore son âge, j'appelle les ituriens à la tolérance et au respect de la différence. L'Ituri sera fort avec tous ses filles et fils ainsi que tous ceux qui ont choisi de vivre ici. Ces propos sont juste graves et inacceptables, mais il faut srt les comprendre ds son contexte.

Les crimes commis par le codeco ou un autre groupe armé ne donnent pas le droit de s'en prendre aux communautés, moins encore associer les différentes communautés à l'entreprise criminelle de groupes armés, dont FPIC, ZAÏRE, ainsi CODECO k'on peut associer à tort aux Biras,Hémas et Lendu.

Le combat de la paix ne sera pas gagné tant que l'Ituri ne s'acceptera pas lui-même avec ses forces et ses faiblesses.

Nous en appellons à la responsabilité de tout un chacun, car la paix est une affaire de tous,en commençant par les aînés qui nous ont légué cette culture de haine à bannir depuis les colons. La culture de la paix demande un dépassement de soi pour reconnaître ds l'autre ce que l'on est soi-même.

Ds son élan de gloriole, l'intéressé n'a rien à démontrer, car connu ds son entreprise de divisionniste, il a fait sa vie et aujourd'hui, il n'est pas un modèle et une référence.

Pour reprendre les propos du Pape François : 

«Le chemin de la réconciliation exige patience et confiance. On n'obtient pas la paix si on ne l'espère pas.»

Acceptons-nous avec nos différences.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article