Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Adirodu-Roger Cyber-Notes 🇨🇩🇨🇩🇨🇩

📡Informations et Actualités socio-culturel Contact 🇨🇩+243-991771002 🇨🇩+243-815535763 N⁰ WhatsApp 🇨🇩+243-999378939 Adresse E-mail ; adirodurogerandrozo@gmail.com

Face aux massacres réccurent dans la région de Beni-Rdc ; ONGDH le CEPADHO propose le recrutement des mercenaires.

Insécurité en ville et térritoire de Beni-Rdc

Insécurité en ville et térritoire de Beni-Rdc

Beni: consterné par les massacres de près de 3500 civils en 6 ans, le CEPADHO propose le recrutement des mercenaires.

Le Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme( CEPADHO), une structure citoyenne, se dit consterné par les massacres odieux et crapuleux de près de 3500 civils en 6 ans, dans cette partie de la RDC.

 

Dans une déclaration faite samedi 03 octobre 2020 dont une copie est parvenue dimanche à Ouraganfm.cd, cette structure propose au chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, de prendre de nouvelles initiatives pour faire face au terrorisme des rebelles ougandais de l’ADF( Forces démocratiques alliées).

 

Cette déclaration est rendue publique en marge, non seulement des massacres de 7 civils dont 4 hommes, 2 femmes et 1 enfant perpétrés vendredi dernier au village Mamove, groupement Batangi-Mbau , territoire de Beni, mais également des 6 ans d’anniversaire des massacres des civils dans la région.

 

Selon le document signé par le vice-président du Conseil d’administration de cette sttucture, Me Omar Kavota, les nouvelles initiatives à prendre par le président de la République sont entre autres le recrutement des mercenaires capables de s’adapter au terrorisme afin de bouter hors du territoire congolais ces ennemis du peuple.

 

« Le CEPADHO estime qu’à 6 ans de monotonie contre les ADF/MTN, le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi , devrait prendre des nouvelles initiatives.Ainsi, faute de solidarité manifeste de grandes puissances et des États amis de la RDC dans le combat contre les terroristes ADF/MTN, le CEPADHO propose au chef de l’État de procéder au recrutement des mercenaires ayant l’expertise de la guerre asymétrique en appui aux FARDC », peut-on lire dans ce document.

 

À en croire cette structure citoyenne, l’autorité budgétaire devra aussi adopter au cours de cette session la contribution attendue de chaque citoyen pour suppléer l’initiative de recrutement des mercenaires.

 

« Et, au cas où cette initiative nécessitera de fortes implications financières pour la République, que le Parlement fixe dans la loi budgétaire à adopter au cours de cette session, la contribution attendue de chaque citoyen épris de paix et de compassion sans être forcé », a poursuivi le CEPADHO.

 

Cependant cette structure citoyenne déplore le récent massacre commis à moins d’une semaine de la mission dans la région de Beni du ministre de la Défense et des Anciens combattants.

 

« Le CEPADHO déplore cette tragédie intervenue en plein sixième anniversaire depuis l’avènement de la série des massacres des civils le 02 octobre 2014. Cela, à moins d’une semaine après la visite à Beni du ministre national de la Défense qui a publiquement déclaré à l’attention de la population que ces ADF vous ne les reverrez plus. 6 ans durant, le CEPADHO a enregistré près de 3.500 civils tués dont 929 au cours de 11 derniers mois. Cela sans compter les portés disparus ».

 

Pour cette structure, « le passage à Beni du ministre de la Défense n’a rien produit, même s’il peut encore être tôt de le juger », a-t-elle conclu.

 

Pour rappel, des combattants ADF ont signé une nouvelle incursion punitive dans la soirée du vendredi au village Mamove, territoire de Beni ayant coûté la vie à 7 civils.

 

Philémon Kachelewa

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article