Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Adirodu-Roger Cyber-Notes 🇨🇩🇨🇩🇨🇩

📡Informations et Actualités socio-culturel Contact 🇨🇩+243-991771002 🇨🇩+243-815535763 N⁰ WhatsApp 🇨🇩+243-999378939 Adresse E-mail ; adirodurogerandrozo@gmail.com

NIAMAVI PROVINCE DEL'ITURI : UN COUPLE A ÉTÉ ASSASSINÉ PAR DES HOMMES ARMÉS DANS LA CONCESSION DE CHEF DE GROUPEMENT HONORAIRE DE BANDIKATHO vers le nord-est dela Rdc

Agglomération de Niamavi localisé dans le térritoire d'Irumu vers le nord-est dela Rdc

Agglomération de Niamavi localisé dans le térritoire d'Irumu vers le nord-est dela Rdc

NYAMAVI : UN COUPLE A ÉTÉ ASSASSINÉ PAR DES HOMMES ARMÉS DANS LA CONCESSION DE CHEF DE GROUPEMENT HONORAIRE DE BANDIKATHO À NYAMAVI.

Le nommé Monsieur Jean MASUMBUKO agé de 50 ans de groupement ZADHU (Kagaba) avec sa femme KADHO IBHISI agée de 54 ans originaire de groupement BAVIBA (Songolo), tous de la Chefferie des Walendu-Bindi, ont été fraîchement abattus en arme en feu, la nuit de samedi au dimanche le 03-04 Octobre, dans la concession de Madame le Chef de groupement honoraire de BANDIKATHO dont le Chef-lieu est NYAMAVI, situé dans la partie sud à 15km de KASENYI.

Ce groupe d'hommes en main armés ont assiégé la résidence au moment où le couple s'endormait paisiblement dans son lit, vers 0h00', les bourreaux vont casser la porte pour pénétrer la chambre des victimes pour loger plusieurs coups de balles dans leur corps. Au même moment, ayant attendu ces coups de balles, le voisin de Victimes à encouru vers le Chef du milieu pour solliciter une intervention immédiate, malheureusement rien ne serait fait.

Quelques heures plutard, la toute première enquête entreprise par des Autorités locales, a eu lieu dans la même matinée dont la teneur n'a pas été apprécié par la famille de Victime. La famille frappée de ce malheur s'inquiète de propos de Chef coutumier de la place qui, aurait profané des langages incediaires à l'endroit des victimes.

À en croire, notre source précise que, le Chef de groupement BANDIKATHO, réside à 1 kilomètre du lieu de ces drames. Et la Responsable de la concession serait en conflit avec des éleveurs HEMA dont les Vaches devastaient le jardin de la Dame employeuse de NDODHU et ABHISI, une première hypothèse qui aurait créée la mort de ces 2 fils et fille BINDI. À la surprise de la famille de Victimes, aucun effort n'a été fait pour que les premiers suspects soient auditionnés ou condamnés de cette fin.

La vie humaine est grandement sacrée, l'appel est lancé aux fils et filles BINDI vivant la pleine de Lac Albert de se calmer, avant qu'une équipe des enquêteurs indépendants ne descende sur terrain pour mettre la situation au clair.

Chers Compatriotes, ayons la culture de la paix, ne tuons pas et ne nous laissons pas tuer. La Province de l'Ituri vit une misère sans précédente, liée à des Conflits interpersonnelles, conflits d'intérêts, des haines, intérêts politiques etc.

La chronique de Mbodjimovic adresse sincèrement ses condoléances aux familles biologiques de Victimes peries dans cette saleté.

Christophe Mbodjimovic, Journalistes d'investigations et la Voix de Sans Voix motivé des Essentiels //

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article