Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Adirodu-Roger Cyber-Notes 🇨🇩🇨🇩🇨🇩

📡Informations et Actualités socio-culturel Contact 🇨🇩+243-991771002 🇨🇩+243-815535763 N⁰ WhatsApp 🇨🇩+243-999378939 Adresse E-mail ; adirodurogerandrozo@gmail.com

Bulongo-Rdc ; Une commune rurale ciblés souvent par les rébélles ADF au courant du mois de juillet 2022

La carte dela commune rurale de Bolongo situé vers l'est dela République démocratique du Congo

La carte dela commune rurale de Bolongo situé vers l'est dela République démocratique du Congo

Les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliés (ADF) ont de nouveau signé une incursion dans le quartier Gala situé dans la commune de Bulongo en territoire de Beni au Nord-Kivu la soirée du mardi 05 juillet 2022.

Selon les premières informations, cette attaque est intervenue après plusieurs alertes des forces vives locales sur la présence de ces rebelles. En terme de bilan provisoire, les sources locales parlent d'un mort côté civile, ainsi qu'une maison incendiée, selon plusieurs sources concordantes qui nous livrent cette information.

Le fait remonte à 20heures 20 minutes du mardi 05 juillet 2022.

Pour la nouvelle société civile congolaise, l’ennemi a eu l’appui de certains civils pour accomplir son acte machiavélique. La même source renseigne que n’eut été l’intervention vite des éléments de l’ordre, le bilan serait énorme.

Des boutiques et magasins ont subitement fermé  et des maisons d’habitation ont été abandonnées.

Plusieurs établissements commerciaux de cette agglomération ont été la cible de ces inciviques. L’on rapporte même qu’une multitude des boutiques sont tombées en faillite à cause des pillages des rebelles ougandais ADF.

Selon les informations en notre possession, l’ennemi qui voulait attaquer le Q. GALA a vite été pourchassé par les forces armées appuyées par les UPDF.

Consécutivement à cette situation, les habitants se sont déplacés vers Beni Ville, Rugetsi, et Nzenga les régions supposées sécurisées, craignant pour leur sécurité.

Pour le moment, c’est une désolation qui se vit dans cette partie de la République.

Au sujet de cette attaque, aucune source sécuritaire ne s’est encore formellement prononcée.

« Une maison a également été mise en feu à BULONGO en secteur de RWENZORI.

La société civile et la notabilité locales se désolent de cette énième attaque et appellent les autorités tant civiles que militaires de peaufiner de nouvelles stratégies pour sécuriser la population.

« Pour elle, nous nous sommes décidés de ne pas aller au champ et permettre aux militaires s’ils vont voir des traces là-bas, qu’ils sachent que ce sont des traces de l’ennemi.

Et pour leur laisser aussi la liberté de travailler en brousse. Parce qu’après l’attaque de Bulongo l’ennemi est allé vers le nord et aller attaquer un petit village qu’on appelle Kabalwa », a ajouté Lewis Tembo. 

Il a enfin estimé que « c’est une façon aussi d’interpeler la communauté nationale de mettre en œuvre des opérations de grandes envergures parce que les incursions dans la commune c’est trop ». 

Pour le moment c'est un calme apparent qui règne dans la commune.

La population n'a pas totalement paniqué comme par le passé, renseignent nos sources sur place.

Au même moment, les paysans vivent la peur au vendre à OTOMABERE et ses environs craignant une nouvelle éventuelle incursion Adf. »

Les rebelles assimilés aux Adf ont de nouveau tué un pauvre paysan agriculteur dans son champ à Mambaka non loin d’OTOMABERE en territoire d’Irumu mardi 05 juillet dernier.

La nouvelle vient des forces vives locales qui précisent que le corps de la victime a été découvert au petit matin de mercredi dernier. Aux mêmes sources d’ajouter que cette victime tuée a été identifiée comme un habitant d’OICHA où son corps a été ramené pour inhumation.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article