Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Adirodu-Roger Cyber-Notes 🇨🇩🇨🇩🇨🇩

📡Informations et Actualités socio-culturel Contact 🇨🇩+243-991771002 🇨🇩+243-815535763 N⁰ WhatsApp 🇨🇩+243-999378939 Adresse E-mail ; adirodurogerandrozo@gmail.com

Lume-Beni térritoire ; La situation reste tendu après une attaque sanglante des rébélles ADF la nuit du jeudi 07 juillet 2022 vers l'est dela Rdc

Lume localité situé en térritoire de Beni vers l'est dela République démocratique du Congo

Lume localité situé en térritoire de Beni vers l'est dela République démocratique du Congo

Notre source qui nous livre cette information à partir du secteur de Rwenzori parle de13 morts côté civils et un Centre de santé incendié dans une nouvelle attaque ADF à Lume.

« C’est triste ! Lume est en deuil depuis la nuit du jeudi. Les rebelles ont attaqué la commune notamment le quartier Mwangaza. Ils ont incendié le centre de santé de référence de la CECA 20 dont 4 blocs où à l’intérieur il y avait des malades. Dans le bloc de l’hospitalisation, on a retrouvé 4 corps calcinés tous des patients.

Loin de là, on a découvert 3 autres corps tous des enfants, » Isse Muyambo.

Ce cadre de base parle cependant d’un bilan encore provisoire qui risque de s’alourdir d’un moment à l’autre car les fouilles se poursuivent.

Il a ajouté aussi que, trois miliciens maï-maï lors de l’attaque qui a visé la soirée du jeudi dernier une structure sanitaire dans la commune de Lume, en secteur de Ruwenzori (territoire de Beni), au Nord-Kivu.

D’après le bourgmestre de la dite commune, c’est aux environs de 21h20 que ces inciviques ont pris d’assaut cette commune du secteur de Rwenzori en territoire de Beni.

À l’en croire, ces assaillants se sont introduits dans un centre de santé dans lequel ils ont tué 13 personnes dont 4 malades, ils ont par la suite incendié le dit centre de santé de la Congrégation religieuse CECA-20 qu’ils ont aussi pillé avant de prendre le large.

Suite à cette situation, tout tourne déjà au ralenti, la paralysie des activités socio-economiques s'y observe et la tension est très vive du côté de la population. L'appel de pacifier toute la région de Beni en particulier est encore lancé auprès des autorités compétentes de la République Démocratique du Congo, car cette région reste sous la menace de ces djihadistes.

Selon le président de la société civile de Rwenzori, Mr Ricardo Rupande, depuis le matin de ce vendredi 8 juillet, le climat des tensions et de psychose s'observe dans le chefs des habitants de cette entité au lendemain de cette attaque.

De son côté, le porte-parole militaire à Beni, le capitaine Anthony Mualushayi, parle des miliciens maïmaï du groupe Dido, qui ont attaqué le centre de santé de Lume et tué 4 malades. Lors des accrochages avec les militaires, un milicien a été aussi capturé, déclare le capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola 1.

Cette accusation n’est pas partagée par la société civile locale qui, pour sa part, accuse par contre les rebelles ougandais ADF d’être auteurs de cette attaque.

Pour rappel, au moins 13 personnes dont trois nourrissons et quatre malades ont péri dans une attaque des hommes armés qui a ciblé le centre de santé de Lume, la soirée du jeudi 7 juillet. Plusieurs maisons incendiées ont également été incendiées.

Il sied de noter que lundi 31 mai 2021, une autre attaque avait fait des morts et des dégâts matériels dont des maisons incendiées dans la commune rurale de Lume vers Kibanda. Cette attaque intervient après plusieurs mois d’accalmie dans cette commune rurale.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article