Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Adirodu-Roger Cyber-Notes 🇨🇩🇨🇩🇨🇩

📡Informations et Actualités socio-culturel Contact 🇨🇩+243-991771002 🇨🇩+243-815535763 N⁰ WhatsApp 🇨🇩+243-999378939 Adresse E-mail ; adirodurogerandrozo@gmail.com

Beni-térritoire-province du Nord-Kivu : Une femme relâchée par les présumés ADF suite à la pression militaire près de Mwenda dans l'est dela Rdc

🇨🇩Beni-térritoire en proie des massacres

🇨🇩Beni-térritoire en proie des massacres

🇨🇩🇨🇩🇨🇩Les informations en notre possession révèle que, une personne a été relâchée ce mardi 13 octobre 2020 à Bahatsa agglomération située près du village de Mwenda secteur de Ruwenzori territoire de Beni province du Nord-Kivu.

La nommée Edwije a été libérée lors d’une offensive lassée par les éléments des FARDC contre les assaillants dans la région .

Selon Malikidogo Willy chef de la localité Kilya qui livre cette information, la victime venait de passer 3 mois entre les mains des rebelles .

Cette autorité appelle la population aux dénonciations de cas suspect dans la région et à continuer de collaborer avec les éléments des FARDC.

EN MÊME TEMP  : Deux miliciens maïmaï neutralisés et un autre capturé lors d’une attaque d’une position FARDC à AVEY.

Deux miliciens maïmaï neutralisés et un autre capturé par les FARDC lors d'une attaque de la position militaire de ces miliciens à AVEY. 

La société civile de MANTUMBI qui nous livre la nouvelle indique que le groupe de cette milice n'est pas encore identifié.

D’après les sources militaires sur place, c’est au tour de 13heures d’hier lundi que leur position d’AVEY a été attaquée par un groupe des miliciens inconnus témoigne EZECHIEL SIKULI, président de la société civile de Mantumbi. Un milicien du nom de LUSENGE Serge a été capturé sur le champ et pourra éclairer la justice davantage sur l’identité de leur groupe conclut notre source.

L'ACTUALITÉ DELA RÉGION C'EST AUSSI

 Le piège des sauterelles interdit en secteur de Ruwenzori suite à l’insécurité

Le chef de secteur de Ruwenzori en territoire de Beni vient d’interdire les activités de piège des sauterelles dans son entité.

Dans un communiqué signé par Boozi Sindiwako, cette décision fait suite à l’insécurité dans sa juridiction.

Cependant, le même communiqué fait savoir que ceux qui ont des clôtures peuvent mener cette activité à la seule condition de ne pas rassembler plusieurs personnes.

Au mois d’octobre et novembre, plusieurs habitants se livrent à cette activité qui génère des recettes à plusieurs ménages.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article