Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Adirodu-Roger Cyber-Notes 🇨🇩🇨🇩🇨🇩

📡Informations et Actualités socio-culturel Contact 🇨🇩+243-991771002 🇨🇩+243-815535763 N⁰ WhatsApp 🇨🇩+243-999378939 Adresse E-mail ; adirodurogerandrozo@gmail.com

Rwenzorie un mont constituée de six massifs séparés par de profondes vallées

Un touriste à face des neiges sur le mont Rwenzorie en térritoire de Beni-Rdc

Un touriste à face des neiges sur le mont Rwenzorie en térritoire de Beni-Rdc

🇨🇩🇨🇩🇨🇩Dans mon village Kelenzi situé dans la province del'Ituri c'est vers le Nord-Est dela République démocratique du Congo ; Notre grand père que je salue sa mémoire nous disait que, il n’avais pas la moindre idée que l’Afrique comp­tait des montagnes recou­vertes de neige et de glace en perma­nence.

Rwenzori en ndruna=MBILÎKÂ. Sa neige est considerée comme sa dent: KÛ ce qui servait à nos ancêtres comme référence météorologique de beau temps en quand où elle se faisait voir à la matinée. Alors on parlait de MBILÎKÂKÛ

Rwenzorie une chaîne qui fait environ 120 kilomètres de long pour 65 kilomètres de large.

Le Rwenzorie, anciennement Ruwenzori, est une chaîne de montagnes située entre les pays d'Afrique orientale de l'Ouganda et la République démocratique du Congo (RDC).

Ces montagnes impressionnantes abritent des glaciers et présentent des pics blancs et enneigés. Résultat: la chaîne est appelée les «montagnes de la lune» par les indigènes.

Les monts Rwenzori sont également une importante source d'eau pour le Nil.

Consultez ce guide pour en savoir plus sur la chaîne de montagnes Rwenzori, y compris sa géographie physique, sa flore et sa faune, ses montagnes remarquables et certains de ses meilleurs sentiers de randonnée.

Cet article contient des liens d'affiliation. Cela ne vous coûtera pas plus cher, mais si vous achetez quelque chose en utilisant nos liens, cela pourrait nous aider à maintenir le site en vie!

Rwenzorie un mont constituée de six massifs séparés par de profondes vallées : les monts Baker, Emin, Gessi, Luigi di Savoya, Speke (en) et Stanley (Pic Marguerite). Le mont Stanley est le plus important, avec plusieurs sommets.

 Il comporte le pic Marguerite, le point culminant du massif avec 5 109 mètres d'altitude.

Découverte : La neige dans le massif du Ruwenzori

Rwenzori signifie « faiseur d'eau » car ces montagnes reçoivent annuellement environ 1 990 mm d'eau de pluie, ce qui entraîne la formation de nombreux cours d'eau dont certains alimentent le Nil Blanc en amont.

RWENZORI

Le Rwenzori, chaîne du Rwenzori ou monts Rwenzori, aussi orthographié jusqu'en 1980 Ruwenzori, identifiées comme étant les montagnes de la Lune de l'Égypte antique et plus tard des Grecs anciens, est une petite chaîne de montagnes de l'Afrique centrale, située sur la frontière entre l'Ouganda et la République démocratique du Congo, culminant à 5 109 mètres d'altitude au pic Marguerite (mont Stanley), ce qui en fait le troisième sommet d'Afrique après le Kilimandjaro et le mont Kenya. C'est une des rares montagnes englacées d'Afrique avec le Kilimandjaro ou encore le mont Kenya. Les glaciers pourraient cependant disparaître en raison du réchauffement climatique.

TOPONYMIE

Rwenzori signifie « faiseur d'eau » car ces montagnes reçoivent annuellement environ 1 990 mm d'eau de pluie, ce qui entraîne la formation de nombreux cours d'eau dont certains alimentent le Nil Blanc en amont.

GÉOGRAPHIE

Altitude 5 109 m, pic Marguerite

Massif Vallée du grand rift

Longueur 120 km

Largeur 65 km

Superficie 1 000 km2

La chaîne fait environ 120 kilomètres de long pour 65 kilomètres de large. Elle est constituée de six massifs séparés par de profondes vallées : les monts Baker, Emin, Gessi, Luigi di Savoya, Speke (en) et Stanley (Pic Marguerite). Le mont Stanley est le plus important, avec plusieurs sommets. Il comporte le pic Marguerite, le point culminant du massif avec 5 109 mètres d'altitude.

GÉOLOGIE

La chaîne s’est formée il y a environ 3 millions d’années, à la fin du Pliocène, avec la surrection des rives du rift Albertin, branche occidentale de la vallée du grand rift. Elles sont composées de roches métamorphiques, dont du gneiss, du granite amphibole et de la quartzite, basculées et compressées par le mouvement des plaques.

La surrection du Rwenzori divisa le paléolac Obweruka et créa trois des Grands lacs africains actuels : le lac Albert, le lac Édouard et le lac George. Le versant congolais de la montagne fait partie depuis 1925 du parc national des Virunga ; son versant ougandais fait partie depuis 1991 du parc national Rwenzori Mountains. Ils ont été respectivement inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco en 1979 et 1994.

FLORE

La flore du Rwenzori est très diversifiée, allant de la forêt tropicale à l'étage nival avec des glaciers en passant par tous les étages intermédiaires.

Grâce à des conditions de température et de pluviométrie constante et importante tout au long de l'année, certaines espèces se sont développées de manières particulièrement exubérante.

Et ce avec un taux d'endémisme important, surtout dans les zones de forêts de nuages, où l'air saturé de brumes a permis le développement d'espèces complètement insolites, subissant un gigantisme impressionnant : Lobelias, Séneçon géant, bruyères, bambous.

FAUNE

La faune comprend des éléphants, plusieurs espèces de primates et de nombreuses espèces d'oiseaux endémiques comme le jacana ou le nectarin de Johnston qui parvient la nuit à entrer dans une « torpeur », hibernation nocturne du fait de la baisse de température.

On y trouve des animaux très étonnants comme une espèce de daman unique, le dipneuste, ou encore le caméléon de Jackson.

La faune dans le parc Le parc national des montagnes de Rwenzori abrite 70 mammifères et plus de 177 espèces d'oiseaux.Ces animaux incluent les éléphants, le porc géant de la forêt, la loutre de Ruwenzori, les Duikers, les Bushbucks et les léopards qui sont difficiles à trouver.

Il existe également plusieurs primates tels que les singes bleus, les singes colobes angolais, les singes colobes noirs et blancs et les chimpanzés. L'un des animaux les plus fascinants du parc est le caméléon à trois cornes.

Le parc abrite également plus de 177 espèces d'oiseaux dont la plupart se trouvent dans la zone forestière, dont; Rwenzori Turaco, la chouette des marais, le chat des archers, la pie-grièche de Lagden, le sunbird à tête bleue et aux ailes dorées, le merle à étoiles blanches, l'étourneau à bec élancé et le guêpier à la cannelle, entre autres.

Relief et végétation dans le parc Le parc a environ 20 lacs différents et ceux-ci incluent; le lac Muhoma, le lac Bajuku, le lac Nyamiteza, le lac Kitandara et plusieurs autres lacs. Il se compose également de six massifs séparés par des gorges profondes, notamment le mont Stanley, le mont Speke, le mont Baker, le mont Emin, le mont oies, le mont Luigi di Savoia.

Le parc possède également plusieurs rivières telles que la rivière Bujuku, la rivière Mugusu et de nombreuses autres rivières.

Les chaînes de montagnes sont également une source importante d'eau pour le système du Nil en raison des fortes pluies qu'elles reçoivent ainsi que de la fonte des glaciers.

La végétation du parc national change en fonction de l'altitude. Il est stratifié et attire les visiteurs ainsi qu'une ressource pour la communauté voisine.

La majorité de la chaîne fait partie du patrimoine mondial protégé par le parc national des monts Rwenzori en Ouganda et le parc national des Virunga en République démocratique du Congo.

RECUL DES GLACIER

L’impact du réchauffement climatique sur les glaciers du Rwenzori est le sujet de préoccupations grandissantes.

En 1906, la chaîne comptait quarante-trois glaciers répartis sur six montagnes, couvrant un total de 7,5 km2, soit environ la moitié de la surface glaciaire de toute l’Afrique. En 2005, il en restait moins de la moitié, qui ne couvraient plus que 1,5 km2 sur trois montagnes.

Plusieurs études, dont celle de Tom Knudson de l’Université de Yale et de Richard Taylor du University College de Londres, attribuent ce retrait au réchauffement climatique et étudient l’impact de ces modifications sur la végétation et la biodiversité des montagnes.

HISTOIRE

Ces montagnes sont souvent considérées comme étant les « Montagnes de la Lune » mentionnées par Ptolémée comme étant les sources du Nil, mais ses descriptions sont trop imprécises pour en avoir la certitude.

Près de 2 000 ans plus tard, elles sont aperçues par Samuel White Baker en 1864 et attirent de nombreux explorateurs comme Henry Morton Stanley en 1889.

Les premières tentatives d'ascension, de 1888 à 1905, mettent en évidence les difficultés de l'approche et le caractère alpin des difficultés du Rwenzori. La première expédition « alpine » ayant recours aux techniques de l'alpinisme est conduite en 1905 par Douglas William Freshfield.

La première ascension réussie du pic Margherita a été réalisée en 1906 par l'équipe du duc des Abruzzes, forte de onze hommes dont le photographe Vittorio Sella.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article